Expires soon Chimie Paristech

Chercheur postdoctoral en technologies innovantes de récupération de métaux stratégiques dans le recyclage des déchets D3E

  • CDD
  • 13-24 months
  • Paris (Paris)
  • November 1, 2019
  • Doctorat, Bac +8
  • Chemistry / Biology / Agronomy
  • chimie (hydro/pyrométallurgie ou chimie des solutions)

Quick application

Job description

Le groupe Matériaux, Interfaces et Matière Molle à l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris (Chimie Paristech, Paris, France) recherche des candidats pour un post-doctorat (18 mois à compter de novembre 2019) dans le cadre de la Chaire Mines Urbaines (http://mines-urbaines.eu/) financée par Eco-systemes.

Le projet vise à inventorier et analyser les technologies de recyclage innovantes pouvant être utilisées dans le cadre de la récupération des métaux critiques dans les déchets d'équipements électriques et électroniques (D3E) constituant une mine urbaine importante riche en métaux. Un des objectif consistera notamment à dégager le potentiel de ces technologies en termes de coûts, de qualité, d'impact environnemental et de sécurité pour la récupération de métaux précieux.

Les demandes d'informations ou les candidatures concernant le poste peuvent être adressées au:

Pr Gérard COTE
Université PSL, Chimie ParisTech, CNRS
Email: gerard.cote@chimie-paristech.fr

et

Dr Vincent SEMETEY
Université PSL, Chimie ParisTech, CNRS
Email: gvincent.semetey@chimie-paristech.fr

Ideal candidate profile

Le candidat éligible doit avoir une solide formation en chimie (PhD, stage postdoctoral) avec une expertise en chimie (hydro/pyrométallurgie ou chimie des solutions). Les candidatures doivent être envoyées avant le 30 septembre 2019.

About Chimie Paristech

Chimie ParisTech forme des ingénieurs chimistes généralistes capables d’inventer l’avenir et de répondre aux enjeux du monde de demain. Chimie ParisTech au travers de ses laboratoires CNRS/Chimie ParisTech (l'Institut de Recherche de Chimie Paris, l'Institut de Chimie pour le Vivant et les Sciences de la Santé) crée l’innovation en encourageant l’interdisciplinarité et le dialogue entre sciences fondamentales et appliquées.