Stage - Mécanique de la rupture

Stage Par SAFRAN
  • Saint-pierre-du-perray
  • A négocier

Description

Stage - Mécanique de la rupture

Entité de rattachement

Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l'Aéronautique et de l'Espace (propulsion, équipements), de la Défense et de la Sécurité. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie plus de 70 000 personnes pour un chiffre d'affaires de 17,4 milliards d'euros en 2015.

Safran est classé dans le Top 100 Global Innovators de Thomson Reuters. Safran est également classé en tête du palmarès « Happy at work », classement réalisé par le site meilleures-entreprises.com, sur le podium des entreprises préférées des jeunes ingénieurs* et dans le classement LinkedIn des entreprises les plus attractives en France.
*enquêtes Universum et Trendence

Safran Electronics & Defense est un leader mondial de solutions et de services en optronique, avionique, électronique et logiciels critiques, pour les marchés civils et de défense. N°1 européen et n°3 mondial des systèmes de navigation inertielle pour les applications aéronautiques, marines et terrestres, Safran Electronics & Defense est également n°1 mondial des commandes de vol pour hélicoptères et n°1 européen des systèmes optroniques et des systèmes de drones tactiques. Présents sur tous les continents, l'activité d'électronique et de défense de Safran emploie 7 600 personnes en Europe, en Asie-Pacifique, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.   

Description du poste

Filière principale / Métier principal

Recherche, conception et développement - Matériaux et procédés

Intitulé du poste

Stage - Mécanique de la rupture

Type contrat

Stage

Durée du contrat

6 mois

Statut

Etudiant

Temps de travail

Temps complet

Description de la mission

La société REOSC, filiale de Sagem, définit et réalise des optiques de hautes performances pour les applications spatiales, astronomiques, laser ou pour la lithographie.
Les techniques de collage sont couramment utilisées pour la tenue de ces optiques. Cette technologie est notamment de première importance pour le projet E-ELT (Extremely Large Telescope), plus grand télescope du monde actuellement en cours de réalisation. Les limites en rupture de ces collages sont toutefois aujourd'hui mal modélisées par Eléments Finis et difficiles à mesurer sur les bancs disponibles. Une difficulté provient notamment de l'existence de singularité dans les modèles ne permettant pas une définition claire de la contrainte à la rupture du matériau.

Complément du descriptif

L'objet du stage porte sur la définition d'un banc de caractérisation de la limite à la rupture des matériaux utilisés dans les collages des miroirs ELT. Dans un premier temps, il s'agira de comprendre les mécanismes menant à la rupture et de définir les paramètres matériau à caractériser. Dans un second temps, le travail portera sur la définition d'une géométrie d'éprouvette favorable et d'un banc de test permettant de caractériser ces paramètres. Enfin, le banc de caractérisation devra être mis en place et validé sur plusieurs cas concrets.

Profil candidat

BAC + 5, vous disposez de bonnes connaissances en materiaux, mecanique du solide et des millieux continus, en calcul de structure et en modélisation par Eléments Finis.

Vous disposez d'un goût pour la modélisation, vous aimez l'expérimentation et avez le sens physique.

Votre autonomie, votre curiosité, votre rigueur et votre esprit critique sur les résultats obtenus seront des qualités très appréciées tout au long de votre stage.

Découvrir la Page Entreprise

Ils ont travaillé ici