27 days agoEdf

Stage long à la Maîtrise des Fabrications de la Division du Parc nucléaire, de la Déconstruction et de l'Environnement - H/F

  • Stage
  • Marseille (Bouches-du-Rhône)
  • Master, Titre d'ingénieur, Bac +5
  • IT development

Job description

La Division de l'Ingénierie du Parc, de la Déconstruction et de l'Environnement (DIPDE) d’EDF compte environ 1900 collaborateurs répartis sur Marseille, Lyon et 11 sites nucléaires. Elle a pour mission de concevoir et réaliser les modifications nécessaires aux centrales nucléaires afin de prolonger leur durée de vie ainsi que d'optimiser la déconstruction.

La surveillance des opérations de soudage s'appuie sur le retour d'expérience (REX) tiré des opérations réalisées antérieurement. L'objectif du stage est de s'assurer de la collecte, voire de mettre en forme les informations disponibles sur ces opérations de soudage et opérations de contrôle associés. Ces données doivent être exploitables rapidement (pièce d’un dossier d’intervention numérique appelé eDIM et dans la base de données IPE) pour préparer une surveillance à mettre en œuvre et rédiger ou faire évoluer en conséquence les fiches navettes de mandatement d’inspection qualité de la Direction Industrielle (DI).

La Division de l’Ingénierie du Parc nucléaire, de la Déconstruction et de l’Environnement (DIPDE) porte, par intervention, dans l'eDIM avec IPE, la centralisation des données dans un REX qu'il convient de compléter par les sujets relatifs au soudage et aux Contrôles Non Destructif (CND) associées des fournisseurs et des interventions qui sont de la compétence de la DI, capitalisées sur une base technique nationale dédiée.

Ce REX se structure donc autour d'informations relatives aux fournisseurs en usine et qui interviennent sur les Centres Nucléaires en Production d’Électricité (CNPE) lors d'opérations de modifications des Installations Nucléaires de Base. Il doit permettre aussi d'associer systématiquement la DI aux réunions de REX en présence de l'Équipe Commune et du CNPE.

Votre travail s'appuiera entre autre sur la refonte récente de la doctrine de surveillance des opérations de modifications et de réparations mise en œuvre par la Direction Industrielle sur les CNPE et de la déclinaison du processus Maîtrise des Fabrications (MdF) sur la transmissions des volumétries relatifs au soudage et des types de CND associés, ... .

En collaboration avec la DI (réseau Modifications Réparations sur sites au siège de Saint-Denis), vous aurez la tâche de récupérer les informations disponibles dans les différentes bases de données et de les mettre en forme pour qu'elles soient exploitables rapidement par le Département Réalisation de la  DIPDE.

Ce travail devra être partagé avec l'animateur du processus MdF et éventuellement le Centre National d'Équipement de Production d'Électricité (CNEPE) pour les informer des actions engagées et éventuelles propositions à prendre en compte.

Il vous sera aussi demandé de contribuer et de proposer en collaboration avec l'Unité Technique Opérationnelle (UTO) un avis sur la structuration de la base "Macrorisque Soudage" en cohérence avec le travail de collecte du REX. Cette base contribue à la sécurisation des Arrêts de tranche du parc nucléaire Français.

Après cette activité, vous aurez la responsabilité d'améliorer les outils, en collaboration avec l’Ingénieur Liaison Site qui porte le thème transverse REX, pour récupérer rapidement ces informations afin de pérenniser le travail de mise à niveau que vous aurez effectué lors de la première partie de votre stage.

A l'occasion du stage, il sera demandé de ;

vous approprier le référentiel relatif à la déclinaison du processus MdF (protocole DI/DIPDE, surveillance des réalisations et des opérations de modifications),
connaître les applications informatiques qui collectent les informations issues de la surveillance et du suivi des Pièces de Rechange (PdR) et les présenter au pilote du processus MdF,
utiliser l'application Business Object qui permet de réaliser des requêtes dans la base données des activités et affaires relatives à un arrêt de tranche (IPE),
préparer et assister aux revues de l'unité sur la MdF et les PdR,
contribuer à la proposition d'amélioration et la collecte des informations requises à la structuration dans les bases "technique nationale" "macrorisque soudage" qui servent de référence aux inspecteurs dans leurs activités au quotidien et aux différentes unités de la Division Production Ingénierie,
porter une analyse sur le schéma de collecte du REX actuel et de proposer d'éventuelles améliorations,
identifier les paragraphes des Guides et méthodes d'Ingénierie et de la Maîtrise des Fabrications, et de sa note d'organisation devant évoluer,
identifier et s'assurer de la bonne prise en compte des indicateurs du processus MdF,
porter un avis après une analyse technique sur les mandatements émis par l'entreprise vers la DI,
Participer à l'animation de l'innovation au sein de l'unité. Accompagner, appuyer les sujets susceptibles d'être mis en œuvre.
Durant ce stage, vous aurez l'occasion de prendre connaissance du milieu industriel lié à la production d'électricité dans un cadre de conception et opérationnel, ainsi que des réglementations qui régissent la sûreté nucléaire. Il peut vous être offert l'opportunité de participer à des opérations de surveillance sur le soudage dans le cadre d'un arrêt de tranche. Vous pourrez mettre à profit votre esprit d'analyse, travail en mode collaboratif au sein de Départements et d'unités de l’ingénierie  nucléaire. Vous devrez également émettre des propositions et faire valoir vos idées d'innovations lors de la deuxième partie du stage.

L'objectif est de disposer d'un REX cohérent, facilement exploitable et dont la collecte est pérennisée quel que soit les évolutions d'organisation.

Le respect du Processus MdF, PdR et ce REX permettent d'identifier et de mieux cibler sans ambigüité les risques d'une future intervention sur le plan de la maîtrise technique (soudage et CND) qu'organisationnelle d'un fournisseur par un partage cohérent et mutualisation des données entre les différentes unités.

Ideal candidate profile

Stage de niveau bac+5, dernière année d'études

Connaissances métallurgie et CND associés

Écoles de préférence : INSA (Lyon), ENSAM,  ENSISA, ENSIAME

Maîtrise de l'anglais.

Début du stage souhaitée à partir de août 2019.