Offers “CEA”

Expires soon CEA

THE - Impact de la micro-architecture sur les protections contre les attaques H/F

  • Stage
  • Grenoble (Isère)
  • Personal services

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2020-13789

Description de la Direction

Au sein de CEA Tech, le pôle « recherche technologique » du CEA, l'Institut List dédie ses activités aux systèmes numériques intelligents avec des programmes de R&D dans le manufacturing avancé, les systèmes embarqués, et l'intelligence ambiante. Nous accompagnons nos partenaires dans les domaines des transports, de l'industrie, de l'énergie, de la santé, de la sécurité et de la défense, pour transférer les technologies issues de l'innovation et améliorer leur compétitivité

Description de l'unité

Au sein du département des Systèmes et Circuits intégrés Numériques, le Laboratoire LFIM (Laboratoire Fonctions Innovantes pour circuits Mixtes) étudie et développe des solutions innovantes en termes d'architectures et outils logiciels dans plusieurs domaines : le calcul proche mémoire, les circuits sécurisés, les plateformes basées sur un cœur RISC-V pour IoT et télécom, les circuits mixtes pour applications industrielles.

Description du poste

Domaine

Systèmes d'information

Contrat

CDD

Intitulé de l'offre

THE - Impact de la micro-architecture sur les protections contre les attaques H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

36

Description de l'offre

Offre de thèse :

La thèse se place dans le contexte de la cyber-sécurité des systèmes embarqués et objets connectés. Elle concerne plus précisemment l’application de contre-mesures à la compilation contre les attaques par canaux auxiliaires exploitant la consommation électrique ou les émissions électromagnétiques, qui représentent une forte menace pour ces systèmes.

Pour appliquer les contre-mesures contre ces attaques, on utilise souvent un modèle de fuite, qui modélise comment les fuites par canal auxiliaire sont liées au programme et aux données manipulées par le processeur. Un modèle infidèle ne permet pas d’appliquer la contre-mesure de manière efficace. Les modèles actuellement utilisés sont insuffisants dès lors qu’ils ne prennent pas en compte la micro-architecture des composants. En effet, la micro-architecture et notamment les éléments invisibles au niveau assembleur (registres ou tampons cachés) peuvent induire des fuites.

L’objectif de cette thèse sera d’étudier l’impact de la micro-architecture sur l’application automatisée des contre-mesures contre les attaques par canal auxiliaire à la compilation. Un premier axe est d’étudier comment modifier la manière d’appliquer les contre-mesures au sein du compilateur pour prendre en compte des modèles de fuites précis tenant compte de la micro-architecture, par exemple comment adapter la sélection d’instructions ou l’allocation de registres dans le compilateur en fonction du modèle de fuite. Un second axe est d’adapter les contre-mesures elles-mêmes afin de mieux prendre en compte la nature des fuites, dans l’objectif de réduire les fuites d’information plus efficacement et d’améliorer le compromis sécurité / performance.

Ideal candidate profile

Profil du candidat

Contact : Nicolas Belleville (nicolas.belleville@cea.fr) et Damien Couroussé (damien.courousse@cea.fr)