Expires soon CEA

Stage LE2C 2019-04 H/F

  • Internship
  • Saint Paul (Dakota)
  • Chemistry / Biology / Agronomy

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2018-6937

Description de l'unité

Le SPRC (Service de Physique des Réacteurs et du Cycle) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé. Une des missions principales du SPRC est de fournir au CEA et à ses partenaires industriels, des formulaires de calcul pour les diverses filières de réacteurs (ensemble de données nucléaires et schémas de calcul validés). Ces formulaires industriels permettent d'évaluer avec une précision suffisante, pour une filière nucléaire et son cycle associé, les paramètres neutroniques nécessaires à la conception, au fonctionnement et à la sûreté des réacteurs ainsi qu'à celles des autres étapes du cycle nucléaire.
Une autre mission est la réalisation d'études neutroniques en soutien à la conception et à l'exploitation des réacteurs et des installations du cycle.

Délai de traitement

6 mois

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage LE2C 2019-04 H/F

Sujet de stage

Faisabilité de détermination de l'origine d'un combustible nucléaire par méthode inverse

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

La détermination de l’origine et de l’historique d’un combustible ou d’un matériau nucléaire est un problème très important pour la thématique de non-prolifération des armes de destruction massive basées sur la fission de l’atome. Cette thématique de criminalistique nucléaire est appelée en anglais « Nuclear Forensics » [IAEA].
Une première étape consiste en une analyse du combustible par différentes méthodes dans un laboratoire spécialisé de façon à déterminer les plus précisément possible sa composition isotopique [Wallenius, 2001, Kristo & Tumey, 2013]. Une seconde étape consiste à fournir une interprétation de ces analyses pour caractériser techniquement ce combustible (provenance, fabrication, etc.).
Le Laboratoire d’Etude des Cœurs et du Cycle de la Direction de l’Energie Nucléaire du CEA travaille sur le cycle du combustible nucléaire. Il développe et qualifie des codes de simulation numérique qui permettent d’étudier l’évolution du combustible nucléaire en réacteur puis hors réacteur. L’objectif du stage est d’évaluer la faisabilité de la détermination de l’origine d’un combustible nucléaire à partir d’une composition isotopique donnée, i.e. de mettre en œuvre la seconde partie (interprétation) du processus de « Nuclear Forensics ».
Différentes méthodes existent pour produire une interprétation sur l’origine et l’historique d’un combustible nucléaire irradié : méthode basée sur des modèles physiques utilisant des isotopes moniteurs (« monitoring nuclides ») ou méthode utilisant des bases de données. On se propose de tester ce second type de méthodes. On pourra s’inspirer de travaux publiés [Lee et al., 2017].
Dans un premier temps, l’étudiant utilisera le code CESAR [Ritter et al., 2018] pour caractériser des combustibles irradiés de composition, historiques varies correspondant au fonctionnement de plusieurs types de réacteurs différents. Ceci permettra de remplir une base de données (de signatures) qui servira à l’étape suivante d’estimation par méthode inverse de l’origine possible du combustible faisant l’objet de l’investigation.
Dans un second temps, l’étudiant testera différentes méthodes d’inversion. Il pourra dans un premier temps s’inspirer des méthodes décrites dans des publications ouvertes.

Pour candidater, contacter exclusivement:

Feréderic

Ideal candidate profile

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Physique des réacteurs, cycle du combustible nucléaire, méthodes inverses.


Moyens informatiques :
Code CESAR, gestion de bases de données