Les offres de “CEA”

Expire bientôt CEA

Stage: Etude des structurations de surface par recuit laser nanoseconde H/F

  • Stage
  • Grenoble (Isère)
  • Développement informatique

Description de l'offre

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2022-23682

Description de l'unité

A Grenoble, au centre des Alpes, le LETI est un institut de recherche appliquée en micro et nano technologies, technologies de l'information et de la santé.
Interface privilégiée du monde industriel et de la recherche académique, il assure chaque année le développement et le transfert de technologies innovantes dans des secteurs variés via des programmes de recherche utilisant nos plateformes technologiques.

Description du poste

Domaine

Technologies micro et nano

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage: Etude des structurations de surface par recuit laser nanoseconde H/F

Sujet de stage

Dans le domaine de la micro-électronique, les dimensions des dispositifs deviennent de plus en plus critiques, poussant les équipes de R&D à développer des procédés de recuits thermiques de plus en plus courts. Une des dernières technologies développées permettant de répondre à ce besoin est le recuit laser nanoseconde. Suivant les applications visées et les conditions de recuit appliquées, le matériau irradié peut soit rester à l'état solide (recristallisation en phase solide, guérison de défauts), soit passer à l'état liquide (recristallisation en phase liquide, activation de dopants, formation de contacts). Entre les deux, un régime transitoire est observé : la surface fond localement conduisant à la formation de poches liquides. Ces « îlots » créent de la rugosité de surface lors de leur solidification. La forme et la taille de ces nanostructures varient suivant différents paramètres que nous souhaitons étudier.

Durée du contrat (en mois)

6 max

Description de l'offre

L’objectif du stage est de caractériser l’impact de différents facteurs (nature du matériau, état de surface, orientation cristalline, capacité de l’empilement à évacuer la chaleur, etc) sur la topologie des nanostructures induites. Une campagne d’essais sera réalisée sur la plateforme technologique du LETI, et plus spécifiquement sur notre équipement de recuit laser installé en Salle Blanche. Les échantillons seront caractérisés par microscopie électronique à balayage (MEB), mesures de Haze et mesures AFM. Les résultats de ce stage permettront de soutenir la compréhension des phénomènes impliqués dans la formation de ces nanostructures.

Profil recherché

Profil du candidat

MASTER 2 en matériaux, procédés, chimie ou physico-chimie

Faire de chaque avenir une réussite.
  • Annuaire emplois
  • Annuaire entreprises
  • Événements